Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2019

Le Maire nous répond suite à une demande de rencontre au sujet de la sécurité le long du canal.

La réponse est bien fade et convenue, on ne sent pas vraiment l'envie de nous recevoir.
Pour la lire cliquez sur le lien ci-dessous.

20181220 Amicanal-réponse Mairie.pdf

18/10/2018

Petits travaux. Lettre adressée à Plaine commue et courriel aux Maires de St-Denis et Aubervilliers


Vélo à Saint-Denis
Antenne de MDB
Chez JP PATRIX
112C RUE DANIELLE CASANOVA
93200 SAINT-DENIS
SAINT-DENIS le 28 sept. 2018

Objet : petits travaux

Monsieur Le Président de Plaine commune


Nous vous proposons quelques petits travaux qui impacterons peu le budget de Plaine Commune mais amélioreront sensiblement la circulation des cyclistes.

Surélever
Les passages piétons qui traversent le Cour du Rû de Montfort à l'avant du pont tournant ainsi que sur les trois rues qui coupent le Cour sur St-Denis. Ces passages sont très fréquentés par les piétons et les cyclistes. Le ré-haussement de ces passages ralentirait la circulation des automobilistes.
Si ces travaux vous semblent trop dispendieux il existe des barres de ralentissement noir et jaune en caoutchouc qui trouveraient utilement leur place de chaque côté de ces passages piétons pour rappeler que céder le passage aux piétons est une obligation du code de la route.

Marquer
Le double sens cyclable de la piste du canal par une suite de traits interrompus dans l'axe de la piste en plus des pictogrammes cycliste dans les deux sens.
L'intérêt de ce marquage serait de diminuer le nombre de piétons qui baguenaudent sur la piste. Il en va de notre sécurité comme de celle des piétons car la deuxième cause d'accidents pour les cyclistes est un choc avec un piéton, soit 6,4% des accidents, et du bien vivre ensemble chacun respectant l'espace de l'autre.

Marquer une bande cyclable entre la rue Gabriel Péri et la rue du Cygne à St-Denis, par une bande rugueuse, vibrante, bordée de catadioptres. Cette portion de rue est très fréquentée, très encombrée il conviendrait de légitimer notre présence à contre-sens.

Les bandes cyclables, de part et d'autre du mail de l'avenue du Stade de France s'effacent. Les repeindre autour de l'alignement central de tilleuls offrirait plus de clarté pour les cyclistes et diminuerait l'impression de voir des cyclistes partout pour les piétons.
Puis prolonger cette piste à double sens sur le large trottoir qui borde l'avenue Jules Rimet devant le Stade de France et ainsi effacer les bandes cyclables implantées dans la zone d'ouverture des portières de voiture sur l'avenue Jules Rimet. 

Marquer de nouveau la bande cyclable de la rue Gabriel Péri entre la rue Franciade et la rue Lanne par une bande rugueuse, vibrante, bordée de catadioptres, elle est actuellement en voie d'effacement.
En contresens sur la rue de l'écluse des Vertus le long du quai Jean-Marie Tjibaou à Aubervilliers marquer une bande cyclable par une bande rugueuse, vibrante, bordée de catadioptres, l'aménagement du quai est en ces lieux difficilement cyclable.

Combler
L'emplacement d'un arbre abattu pour l'installation du tunnelier, ce trou en bout de piste côté sud sur Aubervilliers, présente un danger pour les cyclistes en particulier la nuit.

Déplacer
A peu prés au même endroit, le poteau d'un lampadaire qui du fait des travaux du tunnelier se trouve au milieu du passage, si cette opération vous semble compliquée, dévier le passage pour que le lampadaire soit en bordure, sinon au moins veiller à son bon éclairage la nuit et à le peindre de bandes de peintures rouge et blanche.

Racler
Un pâté de béton qui s'est solidifié sur la piste cyclable devant le 36 rue de Strasbourg à St-Denis.

Supprimer ou recouvrir
Les secteurs pavés qui prolongent la piste devant le Parc Eli Lotar, et le long des écluses N° 3 et 4 sur Aubervilliers ou qui bordent la piste du côté de la gare de Saint-Denis.
Les secteurs pavés provoquent le rabattement de tous les piétons sur la piste cyclable, malheureusement au droit de l'écluse numéro 3 la piste cyclable mesure 0,93 m de large, la bande pavée 3,00 m au droit de l'écluse numéro 4 la piste mesure 1 m de large, la bande de pavés 3 m et la plate-bande de taillis 1,9 m.

Prolonger
La rampe qui borde l'escalier du 88 rue Danielle Casanova à St-Denis permettrait d'en adoucir la pente et de rendre cet équipement accessible aux cyclistes, aux PMR, aux piétons avec des valises à roulettes ou des chariots de marché, aux trotinneurs, ...

Raboter
Les plaques de béton de la piste du Canal qui se soulèvent sous l'effet de la poussée des racines des arbres. Ainsi devant le 17 quai du Square à St-Denis une plaque s'est soulevée de 43 mm par rapport à sa voisine cela crée un choc dommageable pour le vélo et une secousse inconfortable pour le cycliste. Toutes les plaques qui se sont soulevées de plus d'un centimètre devraient être rabotées.
Une autre plaque présente un danger bien réel pour les cyclistes puisque le différence de niveau est dans le sens du déplacement. J'ai vu plus d'un cycliste faire une embardée en ce lieu face au « Little Grand Studio » sur Aubervilliers.

Peindre
En vert soutenu avec des pictogrammes de cycliste en blanc les pistes cyclables, les traversées de la Porte de Paris à St-Denis. Ces pistes sont invisibles pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes, il en va de la sécurité des cyclistes et du bien vivre ensemble, chacun respectant l'espace de l'autre.

Je suis à votre disposition pour une visite de ces lieux si besoin est.

Salutations respectueuses.
Jean-Pierre Patrix pour vélo à Saint-Denis

17/09/2018

Souricière

Le passage sous le pont Anatole France au bord du canal près du bassin de La Maltournée devient un spot pour la délinquance, notre alerte par courrier auprès de M le Maire en date du 7 décembre 2017 est restée sans réponse.
Deux nouvelles agressions ont eu lieu le 10 septembre, de jeunes voyous profitent de l'étroitesse du passage qu'ils réduisent encore avec leurs scooters pour malmener, tripoter, rançonner les cyclistes de passage.
Où est la difficulté à mettre fin à ces agissements ?
Chacun le constate s'il y a des scootéristes le long du canal c'est qu'ils ne sont JAMAIS inquiétés, c'est d'autant plus facile d'intervenir quand ils sont en stationnement. L'impunité les rend arrogants, inconscients de l'infraction.
Cela finira par un drame car on ne peut pas faire la course, rouler sur une roue à travers les promeneurs sans un jour provoquer un accident.
Ce jour-là nous ne pleurerons pas avec les crocodiles.

30/12/2017

Nous avons écrit à M Le Maire à propos de la sécurité le long du canal.

Vélo à Saint-Denis
Antenne de MDB
Chez JP PATRIX
112C RUE DANIELLE CASANOVA
93200 SAINT-DENIS


SAINT-DENIS LE 7/12/2017

Objet : sécurité rive droite du canal Saint-Denis


Monsieur Le Maire

Cinq faits de vols avec violence le long du canal nous ont été rapportés pour cette année.
Le mode opératoire est le même, une bande bloque un cycliste ou un piéton, le tabasse ou pas, le dépouille et disparaît.

Le dernier fait s'est déroulé le 17 novembre sous le pont de l'avenue Anatole France, entre le Bassin de La Maltournée et le quai du Square, là un groupe de quatre hommes a réussit à voler un vélo à un cycliste qui a préféré fuir.
Ces bandes agissent de jour comme de nuit mais aiment profiter de l'obscurité, d'un passage étroit, d'une absence de visibilité. Ce n'est pas par hasard si le miroir parabolique a été vandalisé à la sortie du Bassin de La Maltournée en allant vers le gare.
Aussi, nous vous prions d'intervenir auprès de Plaine Commune pour une amélioration de l'éclairage sous tous les ponts le long du canal, pour l'installation aux entrées des passages sous l'avenue Anatole France, sous le pont SNCF et du quai de Seine près de l'écluse de la Briche, de miroirs paraboliques et de caméras de surveillance.
Plus globalement l'achèvement de la promenade du Canal Saint-Denis et des bords de Seine entre Epinay-sur-Seine et Paris serait de nature à améliorer la sécurité par une augmentation de la fréquentation.

C'est pourquoi nous vous prions ainsi que tous élus communautaires de la ville, d'agir pour qu'enfin reprennent des études, de la concertation pour que s'achève rapidement un aménagement bloqué de façon incompréhensible depuis 2006.

En attendant nous vous prions d'intervenir pour que les policiers municipaux patrouillent à bicyclette le long du canal, en particulier à la nuit tombée sous ces ponts, dans l'attente de travaux de sécurisation.
Ils pourraient également mettre à profit ces patrouilles pour faire cesser la circulation de motocyclistes, d'automobilistes ainsi que l'alcoolisme de groupes en déshérence.

Salutations respectueuses.

Jean-Pierre Patrix pour vélo à Saint-Denis



Sécurité canal maire.pdf

09/01/2017

Réponse à Corentin DUPREY conseiller communautaire à Plaine Commune

Corentin Duprey - Halte au tout voiture.png

Nous avons répondu dans la lettre qui suit à une chronique de Corentin Duprey, qui à notre sens est trop sur le ton de l'autosatisfaction alors que les difficultés des déplacements actifs sont bien rélles : Téléchargez notre réponse à Corentin Duprey .

17/11/2016

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE PARIS SANS VOITURE

Après deux rondes de protestation, devant les mairies de Saint-Denis et d'Aubervilliers, pour demander aux élus communautaires d'engager une concertation en vue de l'achèvement de la promenade de la rive droite du canal Saint-Denis, nous partîmes pour un Paris sans voiture enfin avec beaucoup moins de voiture, l'occasion de pédaler dans les plus beaux quartiers d'un Paris apaisé avant de rejoindre la rive droite de La Seine rendue définitivement aux promeneurs.

 

IMG_3645.JPG